• 63 boulevard voltaire 75011 Paris - 01 88 33 55 56

Quel serrurier choisir en cas de sinistre

Quel serrurier choisir en cas de sinistre 1000 340 François

Quel serrurier choisir ?

Comme dans tout sinistre votre assurance peut vous proposer l’intervention d’un serrurier. Questions légitimes… Puis-je choisir mon propre serrurier ? Pourquoi choisir le serrurier de mon assureur ? La prise en charge est-elle la même ? Le résultat est-il le même ?
Dans le cas d’un sinistre et selon votre niveau de couverture (L’assurance et la serrurerie) votre assurance offrira une certaine prise en charge des éléments détruit lors du sinistre. Cette prise en charge sera limitée au remplacement à l’identique des éléments détruits.
La procédure est simple, vous déclarez votre sinistre (commissariat + assurance) et à partir de là vous avez deux options :

Options 1

L’assurance vous propose l’envoi d’un serrurier (c’est bien une proposition que vous pouvez refuser). Ce serrurier n’est pas appelé par l’assurance, mais par une société qui gère des dizaines de milliers de sinistres. Ces entreprises sont spécialisées dans la gestion des IARD (Incendie Accident Risques Divers).
Ce serrurier sera dépêché pour faire la fameuse mise en sécurité (l’objectif est de vous laisser la capacité de sortir et rentrer chez vous malgré le sinistre le temps de faire les travaux). Comme dans tout contrat vous devez régler à votre assurance une franchise et c’est en réalité cette franchise qui règle la première intervention du serrurier. Vous payez directement la franchise, elle est comprise entre 100 et 180€ en fonction de votre assurance.
À partir de là, votre porte est en sécurité (au moins un point de fermeture) et le serrurier établira un devis qu’il transmettra directement à la société de gestion. C’est elle, avec les négociations annuelles avec les assurances qui définit si la prise en charge aura lieu ou pas, si le serrurier ne se gave pas, si la solution proposée est adaptée, mais surtout si c’est bien un remplacement à l’identique.
Dans le cas où la validation à lieux, alors le serrurier revient faire les travaux et vous n’avez rien à payer !

Option 2

Vous appelez votre propre serrurier. Bah, il est en bas de la rue, c’est un artisan du quartier, le cousin de la meilleure pote de votre sœur et en plus on ne voit pas la raie de ses fesses quand il est à genoux (c’est pas un plombier !). Pour le coup, lui n’a pas d’obligation de mise en sécurité. Il peut, si vous le désirez effectuer les travaux de réparation dans la foulée, mais vous prendrez le risque de payer l’intégralité des travaux de votre poche, mais …
Si celui-ci est « réglo » c’est quand même le cousin de la meilleure amie de votre sœur, alors il effectue une mise en sécurité qui sera prise en charge par l’assurance et il vous fera aussi un devis.

Petite différence.

Le devis n’est pas transmis à une société de gestion d’intervention, mais à vous. C’est à partir de là que vous prenez le contrôle et ça c’est une bonne nouvelle ! Ce contrôle vous permet de demander un devis à plusieurs serruriers. En fait, votre mise en sécurité est faite et vous venez de payer environ 150€ pour une intervention que vous alliez payer de toute façon en franchise au serrurier de votre assurance. Donc pas de rush, vous pouvez mettre les serruriers en concurrence et envoyer 3 devis à votre assurance.
Oui, c’est directement votre assureur qui décide et non plus la société de gestion ! Vous comprendrez qu’une société de gestion prend une commission sur les interventions, alors soit le serrurier rogne sur sa marge, soit l’assureur accepte de payer le serrurier + la société de gestion, c’est à ce moment-là que votre serrurier personnel peut devenir compétitif.

Conclusion

Quel serrurier choisir ? C’est une question de confiance et de contrôle. Si vous avez la flemme et entière confiance en votre assurance alors appelez l’assurance, vous n’avez plus à rien faire à partir de là !
En revanche, si votre confiance est portée sur un de vos artisans, et si vous voulez suivre le problème du début jusqu’à la fin alors une promenade en bas de la rue s’impose.
Bon, la décision est en réalité plus importante que cela. Votre choix a quand même un impact sur la vie des artisans de manière générale. Vous, comme client, avez la capacité de sélectionner le bon, le vrai, le juste, en fonction de votre évaluation et vos critères de sélection. Ça revient un peu à aller au café du coin ou chez Starbucks. Non pas sur la qualité (même s’il existe des écarts !), mais sur le système. L’assurance et les compagnies de gestion ont une mécanique bien rodée qui porte préjudice à beaucoup de serrurier. Pour en savoir un peu plus c’est par là –> Mon assureur, son serrurier

Laisser une réponse