• 63 boulevard voltaire 75011 Paris - 01 88 33 55 56

La clé de sécurité

La clé de sécurité 1000 340 François

Avant de commencer cet article sur la réelle définition des clés de sécurité il est nécessaire de voir et comprendre les fonctionnements des différentes clés disponibles sur le marché, les « options », l’argumentaire des fabricants, les normes et spécifications.

A mon appréciation personnelle, le marché français est très complexe et il est peut-être le fruit de la volonté des fabricants et professionnels de « perdre » le client.
Je ne pense pas que les intentions soient forcément mauvaises mais il est évident qu’une ‘non-régulation’ du marché dans ce domaine très précis existe et laisse le client dans une certaine confusion. On peut faire des liens entre ce constat de dérégulation et le nombre important de fraudeurs dans le marché de la serrurerie générale.
Restons dans le sujet de cet article en vous donnant un petit sommaire pour ne pas s’éparpiller.
Nous verrons ensemble les différents types de clés, pas trop dans le détail mais un peu quand même… il faut se familiariser avec les choses qu’on tient dans la main! Nous rentrerons dans le détail de la sécurité de deux types de clés spécifiques (clés à pompes & clés à points) avec les mobiles, les cartes de propriétés / de reproductionles brevets et copyrights, aussi nous parlerons de la reproduction des clés et pour finir nous verrons ensemble les normes de sécurité avec un petit point sur la certification A2P (article complet ici) et la norme EN NF1303 (article complet ici)

Les différents types de clés

 

Les différents type de clés

Les modèles courants de clés avec leurs profils

 
La clé plate: Souvent vendue avec un cylindre premier prix, elle dispose généralement de 5 à 6 goupilles (respectivement 80 000 à 650 000 combinaisons possibles)
La clé à gorge: Ancienne clé de moins en moins visible, vendue avec une serrure et non pas un cylindre. Souvent utilisée sur les portails ou portes d’entrées anciennes.
La clé à chiffre: De même catégorie que la clé à gorge, elle lui ressemble beaucoup, elle ne se reproduit pas et est achetée sur numéro.
La clé à pompe: Clé tridimensionnelle, actionne le mécanisme avec une pompe [il faut pousser la clé (ressort)] pour permettre la rotation.
La clé à points: Clé disposant de plusieurs point de percement, vendue avec cylindre jusqu’à 32 goupilles soit 1 milliard de combinaisons possibles. Peut aussi avoir un mobile (partie sertie en bout de clé)

La carte de reproduction ou carte de propriété ?

La fameuse carte qui est parfois très importante et qui parfois ne sert complètement à rien! Certains cylindres sont vendus avec une carte, elle est connue sous le nom de carte de propriété ou carte de reproduction. Il ne faut pas les confondre. Une seule question, comment faire quand même les fabricants / fournisseurs « confondent » le nom de leurs cartes ?
Ceci n’est pas intentionnel, je crois que rien ne régule l’utilisation du nom de carte. On pourrait très bien l’appeler carte de sécurité ou carte personnelle… Enfin peut importe. Il existe une différence entre ces deux cartes au-delà de leurs noms. Ces deux cartes n’ont pas la même valeurs d’un point de vue sécurité.
 

 
Ci-dessus une image d’une carte de propriété Vachette. J’ai décidé de publier une carte neutre ; cela n’a pas d’importance. Théoriquement sur cette carte, dans la partie blanche vous trouverez un numéro de série correspondant à un numéro de cylindre. Le but précis de cette carte est de protéger cylindres / clés contre la reproduction frauduleuse.
Cette carte vous permet de reproduire votre clé, sans elle la reproduction n’est pas impossible, mais il va falloir montrer pattes blanches (carte d’identité, justificatif de domicile, et accord pour votre serrurier de reproduire la clé). Le but étant de tracer le copieur dans le cas où il y aurait un souci… Bien évidement, sans cette carte vous paierez aussi la reproduction d’une nouvelle carte souvent au même prix que la clé! En plus de montrer pattes blanches, de payer une carte souvent au alentour de 50€ vous devrez patienter 7 à 15 jours pour recevoir votre clé. La reproduction est faite que par Vachette !
Chez vachette la protection existe ! Alors non je ne cherche pas à vendre leurs produits et je ne suis pas sponsorisé, mais ils sont sérieux autant parler d’eux! Alors la protection existe que chez Vachette ? Non! Elle existe chez DOM, Heracles, Kaba, Iseo Picard, Fichet bref chez plein de marques, mais, le grand MAIS. La quasi-totalité des marques vendent des cylindres avec des cartes ou les clés sont copiables, oui, oui, oui. Chez Vachette aussi!
On revient alors sur ces cylindres qui possèdent une carte, mais dont les clés sont copiables. En fait cette carte n’est qu’une « aide à la reproduction ». Elles possèdent un numéro de série (qui correspond à la variure) et en théorie vous pouvez aller voir le fabricant sans clé et demander la reproduction d’une clé à partir du numéro de carte. Cela veut aussi dire que si j’ai le numéro alors je peux faire les clés de mon voisin… Vous l’avez compris, ce n’est pas toujours un gage de sécurité.
Pourquoi les fabricants vendent-ils des cylindres avec carte si elle ne procure pas un avantage en sécurité ? À mon sens, 3 explications possibles : la première et de vous donner une possibilité de reproduire votre clé sans la clé… cool non ? La deuxième : Le brevet a passé son délai et la clé est entrée dans le « domaine public » donc des stocks existent et des cylindres sont vendus, mais la carte n’a plus beaucoup d’effet sécurité. La troisième explication est moins « honnête », je pense qu’il y a surement quelques fabricants de mauvaise foi pensant vendre un produit avec un argument commercial qui en réalité est bancal.

Avec ou sans mobile

Un « mobile » est une partie -mobile- souvent située à l’avant de la clé. Ce petit mécanisme est directement serti par le fabricant. Il n’est ni modifiable, ni supprimable de la clé et défini la reproductibilité de la clé. Une clé possédant un mobile est dans 99% des cas non reproductible. Non reproductible car l’ébauche de clé n’est pas disponible sur le marché.
 

 
Le mobile serti sur la clé offre en plus des goupilles une sécurité supplémentaire contre le crochetage de votre cylindre. Les mobiles sont disponibles sur les clés à pompes et clés à points.

Copyright ou Brevet ?

Le copyright ou le brevet vont définir la durée de ‘non-reproductibilité’ de la clé. Deux termes qui veulent pas dire la même chose. Une clé de sécurité, comme elle serait théoriquement commercialement vendue par le fabricant voudrait que celle-ci soit d’une certaine façon protégée contre la reproduction.
Il y a d’une part la protection physique (le mobile et la disponibilité des ébauches de clé avec leur complexité qui rendrait la création d’un moule par le fabricant très difficile à reproduire et donc trop coûteux pour tout industriel désirant s’aventurer dans la création de l’ébauche) et la partie commerciale / juridique qui interdirait à toute personne / société de copier la clé.
C’est à ce moment précis qu’entrent en jeu le Brevet & le Copyright.
 

Le brevet

 

Définition (tiré de Droit et Finance): Le brevet d’invention est un titre de propriété industriel permettant à son titulaire d’interdire aux tiers d’exploiter son invention pendant une certaine durée (20 ans au maximum le plus souvent). Le brevet confère ainsi à l’inventeur un droit exclusif : il dispose d’un monopole pour exploiter son invention, c’est-à-dire l’utiliser, la fabriquer, l’importer… Sur le plan juridique, le brevet lui permet:
– D’agir en justice si un tiers exploite son invention sans autorisation préalable (contrefaçon) ;
– A l’inverse, d’accorder une autorisation à un exploitant.

 
Dans notre cas précis de la clé, cela veut simplement dire que lorsque qu’un fabricant crée une nouvelle clé et que celui-ci dépose un brevet pour celle-ci alors la protection de la clé est garantie pour les 20 années suivant le dépôt. Après 20 ans, la clé est susceptible d’être reproduite, susceptible, car il faut encore que les industriels désirant fournir une ébauche de la clé aient envie d’investir dans un moule et machine pour fabriquer la clé!
 

Le copyright

 
La définition même d’un copyright (droit d’auteur) pour un dessin industriel est le brevet, les clés sous copyright devraient alors être soumises aux mêmes règles et donc bénéficier d’une protection de 20 ans, mais les fabricants sont très ingénieux…
Pour exemple je vais choisir le cylindre R9 de chez Iseo qui dispose d’un copyright à vie. Pour pouvoir bénéficier du copyright la marque à décider d’inscrire le nom du produit dans le profile même de la clé! Extrêmement subtile à voir, mais bien réel. En inscrivant le nom de la marque sur le profile même celui-ci devient protégé à vie!

Reproduction des clés

Je serais assez bref sur ce sujet, nous avons déjà couvert une grande partie de la reproduction dans la partie carte de propriété.
Concrètement toutes les clés sont reproductibles. Vous ne louchez pas, toutes les clés sont reproductibles. Un artisan, habile et motivé peut s’il le désire, avec l’aide de certains outils fabriquer une ébauche fonctionnelle et reproduire une clé même protégée. Cependant et mis à part dans quelques films cela ne se fait pas, le coût de fabrication serait tellement élevé  qu’il n’y aurait aucun intérêt de reproduire une clé pour un client. En revanche si les motivations sont autres alors…
Comment fonctionne la reproduction ? (nous parlerons ici du principe, il est le même pour les clés protégées ou pas). Tout d’abord il faut une ébauche. Une ébauche est une clé vierge, son profil doit correspondre exactement à l’originale :
 

 
Ci-dessus, une clé plate Bricard (photo à droite) avec l’ébauche du fournisseur Silca (référence BD9R). La clé achetée chez le fournisseur est vierge, c’est-à-dire qu’elle n’est pas encore taillée. Vous constaterez sur la photo de droite que la clé a des « dents ». Les « dents » taillées sont uniques à la clé plate, pour une clé à points par exemple vous trouverez des petits trous et des ailettes pour les clés à pompe… Exemples ci-dessous :
 

 
La clé arrive vierge chez le serrurier, à l’aide d’une machine il se servira de la clé originale pour reproduire la copie, je ne rentrerai pas dans le détail, mais sur la machine vous trouverez un palpeur qui « palpera » la clé originale, le palpeur est symétriquement calé avec la fraise qui découpera la partie nécessaire sur l’ébauche.
Chez Silca (fournisseurs de clés et de machines à clés) il existe plusieurs modèles pour reproduire les clés, ci-dessous les plus connues (de la première à la dernière : SILCA Matrix SLX (pour clé à point), SILCA Opera 3 (pour clé à gorges et à pompe), SILCA BD Evolution (pour clé plate et cruciforme).
 

 

 

 
Rappel: Pour reproduire une clé, il faut une ébauche, les clés réellement protégées avec carte de propriété ne sont pas copiables car l’ébauche n’est pas disponible sur le marché.

Certification A2P

La certification A2P est délivrée par le CNPP, celui-ci teste et octroie à certain produit une certification de sécurité. Un article détaillé est disponible ici (article). Contrairement à ce que l’on pourrait penser et voir sur le marché il n’existe aucune certification pour votre cylindre et votre clé! Oui, la mention A2P sur votre cylindre ou votre clé n’est qu’une illusion commerciale. Enfin presque.
À ce jour, il n’existe aucun référentiel au CNPP certifiant la performance / résistance d’un cylindre. Cependant, quand la certification A2P est mentionnée elle l’est pour les tests effectués avec une serrure spécifique. Cela veut simplement dire qu’une serrure testée par le CNPP recevant la certification A2P *, ** ou *** est testée avec un / des cylindre(s) spécifique(s) recevant à leur(s) tour(s) une « certification ». À ne pas confondre, un cylindre acheté dans le commerce avec la mention A2P ne vous servira à rien en terme juridique s’il n’est pas installé avec la serrure avec laquelle il a été testé.

Norme EN 1303

La norme française EN 1303 classe les cylindres soumis à des tests d’endurance et de résistance selon 8 critères. C’est un peu « la norme » à suivre pour évaluer la résistance de votre cylindre. Je détaille l’intégralité de la norme et de ses grades dans un article dédié. L’article est mis à jours avec le temps en fonction des modifications réalisés par l’organisme certificateur.

Caractéristiques d’une clé de sécurité

Les caractéristiques diffèrent d’un fabricant à l’autre et la « norme » diffère d’une entreprise à une autre. Comprenez que d’un point de vue technique une clé de sécurité ne veut pas dire grand-chose. Elle peut très bien être à points ou à pompe et même parfois à gorges, avec mobile ou pas et le cylindre qui y est rattaché peut-être sécurisé ou pas, de bonne ou mauvaise qualité.
Quand je propose un cylindre avec clé de sécurité je propose forcément :

  • Un cylindre certifié A2P 1* minimum (testé sur serrure recevant la certification A2P) (oui, même si mon client n’a pas de serrure A2P)
  • Une clé avec mobile
  • Une carte de propriété (et non de reproduction)
  • Une clé à points

C’est ma norme, je l’applique dans la mesure du possible. Il faut comprendre qu’un cylindre avec clé de sécurité va avec un certain budget, la reproduction d’une clé de sécurité est difficilement réalisable en dessous de 70€ et certain modèles comme les clés Reelax passent la barre des 150€ par reproduction. C’est donc un cylindre qui n’est pas accessible à tous les budgets.

Laisser une réponse